L’iridologie

En Allemagne l'iridologie se pratique couramment

Hippocrate (460/375 av. J-C) disait: « Tels sont les yeux, tel est le corps ». Ignazt Von- Peczely (1826) médecin publie « introduction à l’étude du diagnostic par les yeux », il établit une cartographie de l’iris après de nombreuses et méticuleuses observations.

Au XXe siècle les iridologues sont plus nombreux (Jausas ; André Roux…), ils commencent à recouper leurs observations. En Allemagne l’iridologie se pratique couramment.

Qu’est-ce que c’est ?

– C’est l’étude de l’iris de l’œil (la partie colorée)

– Cette observation minutieuse va permettre à l’iridologue de dresser l’état de santé de l’individu

– C’est un élément intéressant pour confirmer ou écarter des éléments évoqués lors de l’anamnèse

– Il ne s’agit pas d’un fond d’œil ni d’une évaluation de l’état de la vision

Que voit-on dans mon iris ?
– Tout d’abord, la couleur de l’iris va déterminer une constitution qui elle-même révélera les points forts et les points faibles de l’organisme.
– On regarde la trame (qui constitue le tissu de l’iris) ainsi que le relief, nous aurons ici des informations sur votre bilan énergétique.

– Les colorations et décolorations renseigneront sur le degré d’intoxication des différents systèmes.
– Les signes en creux (sortes de petits volcans) ainsi que les « taches » seront à évaluer en fonction des zones où ils se trouvent.

Comment explique t’on la présence des informations dans l’iris ?
Il s’agit d’un processus de transmissions nerveuses réflexes. Selon le docteur Roux:
Chaque cellule possède son potentiel électrique, quand il est perturbé, le système nerveux central en est informé via les systèmes nerveux ortho sympathique et parasympathique dont les milliers de ramifications aboutissent à l’iris. Il s’agit d’un phénomène de réflexologie.

Comment se passe une séance ?
Selon les cas je commence par l’examen de l’iris (avant de commencer l’anamnèse) ce qui me permet d’être plus objective. L’iridoscope est composé d’une loupe binoculaire, une lumière rasante permet de bien voir l’iris. Cette observation dure environ 30 mn avec selon les cas une prise de photographie qui permettra de suivre l’évolution des signes observés.